Jean-Baptiste Chassignet



Jean-Baptiste Chassignet (1571-1635) est un poète baroque français.
Né à Clairac en Agenais, alors terre d’Empire, Jean-Baptiste CHASSIGNET est le fils d’un médecin. Il reçoit une formation humaniste, étudie le droit à l’université de Dole où il obtient son doctorat, ce qui le mène à une carrière d’avocat fiscal et de conseiller au bailliage de Gray.
Attaché à sa province, il publie des travaux d’histoire locale. Mais dès l’âge de vingt-quatre ans, il achève l’immense suite de sonnets, au nombre de 434, qui a pour titre « Le Mépris de la vie et Consolation contre la mort ». Ce sont des sonnets souvent admirables et très représentatifs de la sensibilité de l’époque par leur ardeur sombre qui unit violent réalisme, grâce des images, âpreté du ton, ferveur mystique.
Il écrit ensuite des paraphrases de textes bibliques, sur les « Douze Petits Prophètes » (1601) et sur les « Psaumes » (1613).
L’œuvre de ce Franc-Comtois est un des trésors oubliés qu’ont exhumés les recherches entreprises depuis la Seconde Guerre mondiale sur la littérature baroque en France, initiées notamment par le critique littéraire Jean Rousset.


.